Plouer port

Expérience et Partage propose des activités de bien-être et de perfectionnement, dans l'esprit de la pédagogie du psychologue américain Carl Rogers, créateur de l'Approche Centrée sur la Personne (ACP)

L'enseignant ACP suit l'intérêt et le cheminement personnel de l'élève, sans rien lui imposer.
Cela développe son autonomie, et sa créativité.
Cela permet à la spontanéité et à la joie de s'exprimer.
Il enseigne son savoir seulement quand il est demandé.
Et à ce moment, il est bien mieux assimilé et compris.

Nos activités sont :

Aikido
Art martial japonais traditionnel
Sabre, bâton, mains nues.
Non compétitif et basé sur l'esquive et le contrôle de l'adversaire, il n'emploie pas la force mais l'adaptation au mouvement de l'autre.
Il n'est efficace qu'effectué dans un esprit de calme et de détente.
Parvenir à cet état de paix intérieure est le but de la pratique.

Ecoute
Avoir une bonne qualité d'écoute améliore la relation humaine, et l'efficacité de la collaboration avec les autres dans tous domaines.
Il y a des principes de base simples qui peuvent s'apprendre pour améliorer son écoute.
Faciles à comprendre, mais difficiles à mettre en
œuvre à cause du conditionnement des habitudes, et des contrainte émotionnelles.
L'expérience consciente, à l'atelier et dans la vie, permet de progresser.

Mouvement oculaire
Une méthode simple et efficace de mouvement oculaire, associé à l'écoute de l'autre, permet de l'aider à se débarasser de ressentis émotionnels indésirables, qui l'encombrent et l'handicapent dans certaines circonstances.
La désensibilisation est définitive, en ce qui concerne la circonstance évoquée.
Exemple : Une institutrice qui est systématiquement déstabilisée par un de ses élèves difficile et irrespectueux.

Katsugen
La plus mystérieuse des activités.
Pratiquement inconnue. Pas facile à comprendre.
On y développe la sensibilité de l'organisme, et le mouvement spontané du corps.
Des résultats souvent très longs à venir, cela dépend des personnes.
Une évolution qui se déploie sur de nombreuses années, et s'approfondit sans cesse. Il n'y a pas de fin.
Les japonais pratiquent cela pour parvenir à une mort paisible.
Mais avant ils auront eu le plaisir de bien ressentir leur corps, et de parvenir peut-être à la fusion du corps et de l'esprit.
Une fois le principe assimilé, et le mouvement déclenché, peut se pratiquer et se développer seul, en toute circonstance, assis, debout, couché, en état de méditation ou même en regardant un écran.